Chauffeurs de taxi, impôt et vérification

Depuis déjà quelques années, l’Agence du Revenu du Canada et du Québec aussi, effectuent de nombreuses vérifications dans le domaine de l’industrie des chauffeurs de taxi.

La méthode souvent utilisée consiste à présumer que par le kilométrage effectué, un chauffeur de taxi « devrait » avoir gagné un montant prédéterminé de revenu. Cette manière de procéder est essentiellement estimative et ne prends pas en considération, le vraie nature de ce que font les chauffeurs de taxi.

L’impôt que l’ont réclament à ceux-ci, sur la base de prétendus revenus non-déclarés, est souvent le double, voir même le triple de ce qui est initialement déclaré.

Nous rappelons à nos clients que toute cotisation, notamment basée sur des estimations et des statistiques, demeure essentiellement contestable.

Dans la mesure où de nombreux chauffeurs de taxi se sont retrouvés avec une dette fiscale de plus 75 000$, voir 100 000$, il devient pertinent de consulter un expert et de contester devant les tribunaux de tels cotisations.

Me Louis Sirois, avocat fiscaliste

514-667-5934

418-659-5858

%d blogueurs aiment cette page :